ISOLEMENT ECONOMIQUE

Isolement économique

St Seurin sur l’Isle subit depuis peu un isolement économique sans précédent.

En effet, en début d’année, Philippe BUISSON, Président de la CALI, argumentait sa vision du développement économique de la CALI en citant les zones d’activités de Libourne, de St Denis de Pile et de Coutras …

Pas un mot sur St Seurin sur l’Isle qui ne semble pas faire partie du paysage ou de la stratégie à long terme de la CALI.

Suite à cet article paru dans Sud-Ouest, pas de réaction non plus du Maire de St Seurin sur l’Isle qui semble bien muet sur le sujet.

Mais peut-on reprocher à la CALI et à son Président de ne plus se soucier d’une zone rebelle qui refuse obstinément de jouer collectif et qui veut toujours imposer « sa » solution ?

Non, cet aveuglement de Marcel BERTHOME ne peut amener St Seurin qu’à un isolement économique, en repoussant tous ses partenaires naturels.

D’autre part, il faut noter que même sur l’équipement en infrastructures de communications des zones d’activités de St Seurin, le Maire s’est encore illustré dans son isolement.

Lors des études sur l’équipement en fibre optique de la CALI, qui permet d’obtenir du très haut débit sur internet, Marcel BERTHOME a joué la politique de la chaise vide et les décisions ont été prises sans lui.

Résultat, toutes les zones autour de St Seurin sont aujourd’hui équipés : Libourne, St Denis de Pile, Coutras, Abzac, Les Peintures et Lussac : voir la carte officielle des réseaux.

Les industriels qui voudront s’implanter dans la région pourront le faire sur ces zones avec des moyens de développement modernes et efficaces, mais pas à St Seurin !

St Seurin restera une zone rurale sous équipée : merci Mr le Maire pour l’avenir des St seurinois !

En plus, sur Coutras, le nouveau Maire Jérôme COSNARD, passe à l’offensive en proposant aux nouveaux entrepreneurs des aides en locaux pour démarrer leurs activités avec une mutualisation des moyens : bravo pour cette initiative qui est une aide réelle pour les créateurs … en savoir plus.

Et à St Seurin, que propose-t-on pour attirer les chefs d’entreprises ?

Eh bien, rien, puisque nous n’avons plus de moyens financiers pour développer une quelconque stratégie.

Pas de moyens financiers, pas de stratégie, pas d’équipements structurants … la recette parfaite pour réaliser un isolement économique.

 

 

 

 

5 réflexions sur “ISOLEMENT ECONOMIQUE

  • Avatar
    12 mars 2015 à 10 h 21 min
    Permalien

    Que se passe t-il ?
    Je lis Sud Ouest tous les jours depuis des années et je m’inquiète de l’isolement médiatique dont est frappée notre commune depuis le 27 février 2015 date à laquelle est paru le dernier article consacré au succès du vide grenier des associations, puis plus rien …
    Depuis cette date, flou absolu et néant médiatique sur les infos concernant saint seurin sur l’isle …
    Sud Ouest commente abondamment l’actualité des communes environnantes sans état d’âme comme par exemple l’éclatement municipal de Saint antoine sur l’isle, mais rien sur saint seurin … Il s’y passe pourtant des tas de choses comme dans toutes les petites villes de France …
    Peut-on s’inquiéter de la stérilité municipale actuelle, l’ancienne équipe faisait paraître des informations plus ou moins intéressantes certes mais qui mettait quand même la commune en évidence au travers des animations proposées par l’office de tourisme. Qu’en est-il de ces animations ? Est-ce que le fait de rejeter la CALI nous laisse définitivement au bord de la route !!! la commune que l’on traverse pour se rendre en Dordogne !!! ou celle ou l’on vient faire ses courses et sans plus … Sommes nous en train de régresser en même temps que certains ???
    Qu’en pensez-vous …

    Répondre
    • Avatar
      12 mars 2015 à 15 h 59 min
      Permalien

      @444MAG

      Votre observation est juste; La raison?
      Maire de 93 ans ayant toujours cultivé ses ambitions personnelles.
      folie du football

      Répondre
    • Avatar
      12 mars 2015 à 18 h 37 min
      Permalien

      @444MAG

      Votre observation est juste; La raison? Maire de 93 ans n’ayant toujours cultivé que ses ambitions personnelles.
      -Folie du football qui a amené la déconfiture et la faillite de l’ASS ( voir le rapport de la Chambre des Comptes) cessation de paiement en 1994. Nous subissons toujours les effets de cette faillite.
      -Maire à caractéristique mégalomane, piscine (300 000 € par an) Ne devait rien nous couter.
      -Ne va jamais au congrès des maires, pour la raison que l’on ne peut pas s’y exprimer.
      -N’accepte pas la contradiction (en 2010 problème avec les représentants du personnel)
      -Ne voit de l’intérêt que lorsqu’il peut diriger.
      L’entrée par force de St Seurin à la CALI lui enlève beaucoup de sa superbe et cause cette stérilité municipale dont vous parlez.
      Le problème de Saint Seurin, c’est le maire.

      Répondre
  • Avatar
    13 mars 2015 à 12 h 27 min
    Permalien

    @ CAILLEREZ,
    Tout d’abord il est vrai que parler d’avenir avec un maire de 93 ans c’est comparer un vélo à une formule1, et ce n’est apparemment pas sa descendance qui va relever le niveau en argumentant au conseil municipal du 11 mars sur deux sujets avec effet d’annonce sans pouvoir répondre ensuite correctement sur les questions posées par l’assemblée. Les sujets concernaient comme par hasard le même thème que cet article paru la veille …
    Concrètement ou pouvons nous nous procurer tous les documents concernant ces malversations, pouvez vous être plus précis sur les faits et sur les dates…

    Répondre
  • Avatar
    14 mars 2015 à 18 h 52 min
    Permalien

    Est-ce que quelqu’un à des nouvelles de la police municipale s’il vous plait ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + neuf =