Menaces et attaques personnelles

Le Conseil du 10 Décembre 2014 s’est achevé dans l’explosion du Maire et son bien connu « coup de gueule haineux et désordonné » que bien des personnes ont pu vivre sur la commune.

La question que j’ai posé et qui me paraît essentielle pour le bon fonctionnement de la Mairie a fait sortir le Maire de ses gongs.

Au lieu de répondre à ma question, les menaces et les attaques personnelles ont pris le dessus.

Lire l’article : Rapport_du_Conseil_du_10_Décembre_2014

La réunion du 15 Octobre a bien eu lieu et le Maire n’a pas le droit de supprimer un procès verbal du Conseil, même si ça l’arrange.

Je ferai appliquer la Loi.

Je rappelle qu’un conseiller ne peut pas être exclu pour absentéisme selon la Jurisprudence en cours.

Je rappelle aussi que lorsque je me suis présenté contre lui, il y a plus de 15 ans, il était élu avec 50% des voix et nous étions perdants avec 25% des voix : si c’est ça une défaite à plate couture, beaucoup de politiques aimeraient bien avoir 25% des voix.

Pour comparaison, la liste aujourd’hui en place a été élue avec 50% des voix : la moitié des st seurinois n’accordent donc pas leur confiance au Maire actuel.

Quand Marcel BERTHOME ne sait plus quoi répondre, les insultes,les menaces et les attaques personnelles prennent le dessus : la défense du « faible ».

Le monarque en place a bien montré son vrai visage totalitaire suite à une simple question, pour la deuxième fois en l’espace d’un mois.

Nous verrons maintenant comment il fait face à une vraie opposition.

7 réflexions sur “Menaces et attaques personnelles

  • Avatar
    11 décembre 2014 à 14 h 03 min
    Permalien

    Il va être assez intéressant de lire le compte rendu de cette réunion du conseil municipal pour savoir ce qui y sera consigné
    et de celui du 15 octobre aussi; car même si très courte, la réunion elle a quand même eu lieu, non?

    Répondre
  • Jean-Marc SALLABERRY
    11 décembre 2014 à 16 h 44 min
    Permalien

    La réunion a bien eu lieu avec les élus et une convocation officielle.
    Le Maire n’a pas le droit d’annuler une réunion en cours, il ne peut légalement que repousser une réunion à venir pour des raisons valables.
    M’ayant rejeté dans l’opposition et rappelé la loi, il m’oblige aujourd’hui à envoyer par écrit toutes mes questions avant les réunions, avec la possibilité de jouer la mauvaise foi et de trouver des excuses pour repousser la présentation de mes questions.
    Par contre, il ne peut pas occulter mes questions indéfiniment, et doit en faire de même avec les autres élus, sous peine de discrimination.
    En dernier recours, la Préfecture et le Ministère de l’intérieur trancherons sur la légalité de ses actes.

    Répondre
  • Avatar
    30 décembre 2014 à 12 h 42 min
    Permalien

    bravo, enfin une platforme pour s’exprimer, la seule manière de faire bouger les choses;
    ce que je viens de lire n’est pas très reluisant, on se demande où est passé la soi-disant démocratie, qui soi-dit en passant nous est retirée tous les un peu plus et pas grand monde ne s’en aperçoit, on serait plutôt de retour au féodal ou dictature adouçie au yaourt ogm…..
    je conseille vivement aux saint seurinois le site suivant pour infos détaillées sur les impôts.
    http://www.proxiti.info/taxe-fonciere.php?o=33478&n=SAINT-SEURIN-SUR-L'ISLE

    on peut voir qu’il y a beaucoup de vices cachés dans les affaires de la ville, on y reviendra….
    A l’année prochaine

    Répondre
    • Avatar
      30 décembre 2014 à 14 h 40 min
      Permalien

      A Belfegor,

      DÉMOCRATIE, là vous attaquez fort, c’est un mot qui doit être employé avec parcimonie en pays Saint Seurinois.
      Plus je parcours les articles de ce site plus je m’aperçois que c’est un véritable système de DICTATURE qui a été mis en place depuis 40 ans. Et pour cause  »pas d’opposition déclarée ».
      Il faut se féliciter qu’un Élu ait le courage de dénoncer toutes ces magouilles.
      Avoir enfin accès aux délibérations du Conseil Municipal permet de se faire une idée rapide de la façon dont sont traités les sujets qui sont votés (toujours à l’unanimité !!!). Je trouve également que l’argent public est scandaleusement distribué à un panel de trois associations (canoës, foot et tennis) qui ne rapportent rien à la commune quand ce n’est pas à des associations extérieures à la commune !.
      Je croyais que tous les élus étaient soumis au contrôle des Préfectures en ce qui concerne certains faits dits  »d’initiés ». Et bien apparemment NON !
      C’est à se demander si, dans le cadre de la loi sur la transparence de la vie publique, la déclaration de patrimoine ne doit pas s’étendre à l’ensemble des élus locaux et à leurs adjoints quelque soit le nombre d’habitants des communes.
      Grace à ce site je pense que l’information va circuler plus rapidement auprès des Saint Seurinois qui font partie des autres 50%.
      Merci et bonne fêtes.

      Répondre
      • Avatar
        6 janvier 2015 à 19 h 53 min
        Permalien

        à KAAMELOTT

        Depuis le rapport de la Chambre des Comptes et la condamnation du maire et du trésorier de la commune pour la gestion de l’Association Sportive de St Seurin en 1994, je ne vote plus pour Marcel Berthomé. Je surveille attentivement les comptes de St Seurin.
        Au sujet du contrôle exercé par la Préfecture, j’avais fait part de mon inquiétude sur la dérive des dépenses de la commune au Sous Préfet de Libourne, en 2008. Il m’a répondu textuellement:

        « Je puis toutefois vous informer que la situation financière de St Seurin sur l’Isle fait l’objet depuis plusieurs années d’un suivi particulier de la part des services de la Sous-Préfecture et de la Trésorerie Générale, appuyé par des entretiens périodiques entre le maire et le Sous-Préfet. »

        Le maire de St Seurin avait bien compris que le seul qui peut sanctionner est l’électeur et il n’a pas hésité à aller dans la DÉMESURE ; par exemple une piscine qui coûte 300 000 € par an aux Saint Seurinois.

        Il est réconfortant de voir que l’initiative courageuse de Jean-Marc est suivie et j’espère que le mouvement va s’amplifier. Merci.

        Répondre
  • Avatar
    20 janvier 2015 à 11 h 13 min
    Permalien

    ALORS ! ou en est-on avec ce procès verbal du 15 octobre 2014? pas facile de faire appliquer la LOI …
    Il semble que la dictature en place ait étouffé l’affaire,
    le monarque va t-il s’en sortir par l’une de ses habituelles pirouettes magouilleuse ???
    Ça ne va pas être facile pour ce Monsieur de se retrouver seul contre tous au conseil municipal…
    COURAGE à l’OPPOSITION ……

    Répondre
    • Avatar
      11 mars 2015 à 19 h 37 min
      Permalien

      À la demande du président François Hollande, le Parti socialiste français vient de publier une Note sur le mouvement international « conspirationniste ». Son but : préparer une nouvelle législation lui interdisant de s’exprimer.
      Aux États-Unis, le coup d’État du 11 septembre 2001 a permis d’établir un « état d’urgence permanent » (Patriot Act) et de lancer une série de guerres impériales. Progressivement, les élites européennes se sont alignées sur leurs homologues d’Outre-Atlantique. Partout, les citoyens s’inquiètent d’être abandonnés par leurs États et remettent en question leurs institutions. Cherchant à se maintenir au pouvoir, les élites sont désormais prêtes à utiliser la force pour bâillonner leurs oppositions

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 13 =