Fort Médoc, une forteresse barrière aux invasions maritimes

Cet article a déjà été publié sur ce site

A l’époque où Louis XIV assoie la notoriété internationale de la France et sa puissance avec Versailles qui acquiert en 1684, après plus de 15 ans de travaux sa forme actuelle connue aujourd’hui, il devient prioritaire de mettre la France à l’abri des invasions maritimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + six =