Le programme 2020

Cet article a déjà été publié sur ce site

…VOIR LA VIDEO…

Pourquoi une liste d’opposition ?

J’ai fait construire à St Seurin sur l’Isle il y a quarante ans : j’y ai élevé ma famille, j’ai développé de l’entreprise et j’ai participé activement à la vie associative du village car telle est ma culture.

Au niveau Municipal, je suis conseiller bénévole depuis plus de 15 ans à la Mairie.

Mon engagement pour la collectivité a été multiple et ne peut être ignoré de personne.

Et bien qu’opposant à Marcel BERTHOME depuis la première heure, il est venu me chercher et j’ai accepté de rentrer dans son équipe pour l’observer de l’intérieur et obtenir un minimum d’informations sur la Mairie, … informations qu’il a toujours masqué à tout le village.

Aujourd’hui, je connais ses méthodes, ses actions autoritaires, souvent en marge de la Loi et ses colères hystériques dont bien des agents municipaux et des Conseillers ont été victimes.

Depuis 48 ans, il se comporte comme un dictateur qui n’écoute que son ego, qui mène un développement de la commune aberrant, sans véritable stratégie, avec un déséquilibre social permanent, une fiscalité punitive et un retard de niveau de modernité alarmant.

Mais il n’est pas seul responsable du déclin actuel : Evelyne CARDONA qui l’a suivi aveuglément pendant 40 ans, et a voté toutes ses décisions jusqu’au bout en lui « cirant les pompes » est elle aussi responsable et ne peut pas tromper les ST SEURINOIS en se faisant passer pour une opposante « pacifique ».

En politique, l’opposition « pacifique » n’existe pas : ou l’opposition est ferme et réelle ou l’opposition n’est qu’une attitude de façade pour tromper les électeurs.

Elle a participé activement à tous ses échecs et ses débordements, le Collégium d’Aquitaine, Radio 9 et le Foot en deuxième division, tous ses délires qui ont ruiné le village pendant des années pour le seul bénéfice d’un individu, …au détriment de toute la collectivité.

Je suis le seul à m’être opposé officiellement à ce dictateur en 2014 et à avoir voté contre les dérives de ce système totalitaire malgré les menaces, les insultes et l’isolement.

Un nouveau candidat

Malheureusement, depuis une dizaine d’années, les conséquences de ces dérives pèsent de plus en plus lourd sur le quotidien des habitants.

Ce comportement anti-démocratique a abouti à une chute de la qualité de vie des St SEURINOIS, un appauvrissement de l’emploi sur la commune, une perte totale de confiance dans le village et un isolement au niveau du territoire.

Et les promesses démagogiques d’un développement commercial, annoncé pour les élections, ne compenseront jamais la perte ces trente dernières années de plus de 500 emplois industriels, …dont la politique fiscale délirante de Marcel BERTHOME n’est pas étrangère.

Je n’accepte pas que notre commune se soit transformée en quelques années, en « une cité dortoir » avec tous ses problèmes de chômage, d’insécurité et de violences au quotidien dignes d’une banlieue.

C’est pourquoi, je me présente à l’élection Municipale avec une équipe compétente et motivée pour rééquilibrer ce village et retrouver un environnement serein et agréable pour tous.

Pour arriver à ce résultat, toute l’équipe vous propose plusieurs actions à mettre en œuvre rapidement pour certaines et à plus long terme pour d’autres :

Les actions rapides…

Nous organiserons une gouvernance démocratique

Il est temps de mettre en place une gouvernance en équipe, respectant la Loi, dans un fonctionnement réellement démocratique.

Je rappelle à ceux qui l’auraient oublié, qu’un Maire est le représentant des Citoyens de sa commune et pas le seigneur de la commune et qu’un Conseil Municipal est un groupe de Citoyens élus qui prennent des décisions votées à la majorité et pas un troupeau de béni-oui-oui qui accepte toutes les décisions prises par le Maire.

Nous mettrons en place une plateforme sécuritaire

Depuis une dizaine d’années, la délinquance a explosé  à St Seurin sur l’Isle, pour le plus grand malheur de ses habitants.

Trois meurtres et une tentative de meurtre, des attaques lourdes sur des distributeurs de billets ou des commerces, des agressions sur des personnes physiques, des trafics de voitures, un trafic de drogue qui passe du hachis à la cocaïne, une prostitution visible dans la rue, des agressions verbales et un manque de respect quotidien…

Tous les ingrédients d’une banlieue pourrie, passés sous silence par la Municipalité avec la complicité partisane de la presse locale, comme nous avons pu le constater ces derniers jours avec le braquage de la superette de St Médard de Guizières, immédiatement en première page et l’arrestation musclée d’un dealer par les forces de police après une course poursuite dans les rues autour d’UNICO à St Seurin sur l’Isle  totalement absente sur l’ensemble des journaux.

Il faut que ça cesse : d’abord, la population a le droit de savoir ce qui se passe et ensuite il est temps de mettre en œuvre une véritable politique contre toute forme de délinquance.

Et pour ça, ce ne sont pas quelques caméras, rapidement repérées par les voyous qui changeront quoi que ce soit : ce n’est pas suffisant !

Il faut mettre toutes les forces dans la bataille avec une véritable organisation collaborative basée sur les Citoyens (Voisins Vigilants), la Police Municipale et la Gendarmerie.

D’où l’idée d’une plateforme sécuritaire faisant appel à toutes les forces en présence avec la coordination de la Mairie qui sera responsable de l’efficacité finale du dispositif pour une surveillance 24h/24 et 7j/7.

Nous équiperons la commune en fibre optique

Aujourd’hui, le monde du numérique est le seul secteur qui explose et qui génère des emplois.

Contrairement à Marcel BERTHOME qui a refusé de participer au déploiement de la fibre au sein de la CALI, nous sommes persuadés de la nécessité pour le village de disposer au plus vite de cette technologie.

L’internet à très haut débit est la seule technologie qui permettra à des villages ruraux de créer de nouveaux emplois aussi bien au niveau de nouvelles entreprises qu’au niveau du travail à domicile en télétravail.

C’est une priorité absolue qui est vitale pour l’avenir de nos activités et de nos jeunes.

Nous moderniserons la Mairie

La Mairie a besoin d’être modernisée, avec une informatique dans les standards actuels et une numérisation digne de notre époque.

L’informatique, ce n’est pas un ensemble d’ordinateurs avec des personnes devant, tel que l’imaginent Marcel BERTHOME et Evelyne CARDONA.

Non, c’est une organisation du travail spécifique qui utilise un outil informatique et des logiciels pour démultiplier l’efficacité des agents qui auront été formés à cet outil.

Et dans le prolongement de cet outil informatique, intervient aujourd’hui la téléphonie mobile, qui permet un véritable échange entre les habitants et les services de la Mairie pour un service de qualité efficace et rapide, rendu à l’ensemble de la population.

Une organisation du travail structurée avec un planning à respecter, où chacun sait ce qu’il a à faire : une situation totalement inconnue à ce jour, d’où les incohérences observées par la population dans l’entretien communal.

Des outils adaptés : Les agents Municipaux ont aussi besoin de matériels pour travailler : il est aberrant de s’en prendre au personnel lorsque l’entretien du village n’est pas réalisé correctement, alors que les machines sont en panne et que les outils appropriés sont manquants.

Nous rééquilibrerons le développement et l’entretien des quartiers

Depuis plusieurs années, Marcel BERTHOME a décidé de faire payer de lourds impôts aux habitants de la périphérie pour ne s’occuper que du développement et de l’entretien du centre.

Le centre qui est « l’appartement témoin » de Monsieur le Maire et qui ne ressemble absolument pas à la grande majorité du village : une publicité mensongère digne des mafieux du marketing.

Une situation dénoncée depuis des années sans aucun effet sur le dictateur.

Il est temps de rééquilibrer tout ça et de s’intéresser de plus près aux routes, aux fossés et à tous les problèmes qui minent les quartiers périphériques.

Nous permettrons un accès prioritaire des équipements aux habitants

Construire des équipements de bon niveau avec de l’argent public, inaccessibles à la majorité de la population est une erreur grossière de stratégie et un manque total de respect pour les contribuables ST SEURINOIS.

Des équipements qui selon Marcel BERTHOME ne devaient pas engendrer de frais de fonctionnement : encore un mensonge !

La société privée qui gère la piscine a besoin de subventions pour boucler son budget et la médiathèque coûte beaucoup plus cher que prévu.

Sans compter le football qui nous laisse sur les bras un entretien très onéreux en décalage total avec les résultats obtenus.

Il est temps que les ST SEURINOIS bénéficient de tarifs préférentiels et profitent enfin du fruit de leurs impôts.

Nous soutiendrons l’ensemble du milieu associatif

Le milieu associatif est un trésor pour la commune.

Sur plus de 70 associations qui vivent sur la commune, à peine 30 apparaissent sur le site de la Mairie et seulement une dizaine sont réellement subventionnées.

Le seigneur du village a décidé de faire vivre ses favoris au détriment de tous les autres.

Cette situation indigne d’une Démocratie sera rapidement abolie pour faire place à une gestion équitable de l’ensemble des acteurs associatifs.

Un passe associatif sera mis en place pour aider les familles à faible revenu et encourager les jeunes à participer à la vie locale.

La Mairie compensera bien sûr tous les efforts des associations qui joueront le jeu à partir d’une concertation de l’ensemble du milieu associatif.

Les actions à plus long terme…

Nous rééquilibrerons le milieu social

Le déséquilibre social orchestré par Marcel BERTHOME : 45% de logements sociaux et plus de 60% de population dont les revenus sont en dessous du smic (chiffres officiels de la CAF) ne sont pas viables dans une commune rurale.

Surtout sur une commune où il n’y a pas d’offres d’emplois et où les populations venant de la ville, parquées dans les logements sociaux, sont obligées de repartir vers les villes de Libourne ou Bordeaux pour trouver du travail.

Une organisation sociale absurde qui crée des problèmes de transport et génère des nuisances environnementales : un massacre pour l’écologie !

Pour rééquilibrer la commune, il faut une nouvelle politique de l’habitat pour retrouver une mixité sociale équilibrée, avec un arrêt de la création de logements sociaux au vu du parc existant surdimensionné, dont beaucoup de logements sont encore inoccupés.

La priorité sera de favoriser une classe moyenne à l’accession à la propriété en modifiant la taille minimum des parcelles de terrain pour obtenir un habitat de plus grand confort.

Ensuite, le PLU doit être révisé pour remettre de l’ordre dans un mélange aberrant d’activités et retrouver des zones homogènes qui ne créent pas de nuisances entre elles.

Nous baisserons la fiscalité

Une fiscalité délirante avec des installations de qualité, certes, mais inaccessibles au plus grand nombre des habitants et payées avec des impôts du niveau d’une ville bourgeoise.

Cette situation n’est plus acceptable pour la population.

Il est clair que la fiscalité doit baisser sur la commune, mais cela prendra du temps car il faudra d’abord faire un état des lieux et ensuite remettre de l’ordre dans de nombreux secteurs.

Nous baisserons la fiscalité dès que nous le pourrons.

Nous développerons l’économie

Les vieilles recettes ne marchent plus et les emplois industriels qui ont disparu ne reviendront pas : il faut être lucide et arrêter de se bercer d’illusions !

Il faut se tourner vers l’avenir !

Le seul secteur qui se développe actuellement, c’est le numérique et internet.

C’est pourquoi le déploiement de la fibre optique est une priorité absolue.

Seule la fibre optique permettra de créer de nouvelles entreprises, d’améliorer les performances des entreprises existantes et de développer le télétravail.

Les futurs emplois de nos jeunes dépendent de cette infrastructure.

Un village moderne avec des infrastructures au top sera toujours attractif pour les futures générations.

EN CONCLUSION

Les St SEURINOIS ne doivent plus être des spectateurs face aux actions d’une Mairie dominatrice, mais devenir des acteurs qui expriment leurs choix et accèdent à tous les équipements et services d’une Mairie partenaire.

Il est temps de faire rentrer St Seurin sur l’Isle dans le nouveau siècle.

Dimanche prochain, le changement dans la commune dépendra de vous.

Alors, faites votre choix.

Merci à tous.

Jean-Marc SALLABERRY

Tête de liste de « Oser une village serein, moderne et sécurisé »

L’article Le programme 2020 est apparu en premier sur ST SEURIN CITOYENS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 2 =