La Cali nouveau propriétaire forestier

Cet article a déjà été publié sur ce site

La Communauté d’Agglomération du Libournais acquiert des parcelles boisées situées dans la forêt de la Double à la société Orano (ex-Areva). L’achat de ce parcellaire de 236 hectares à cheval sur cinq communes de La Cali (Chamadelle, les Eglisottes, Les Peintures, le Fieu et Coutras) permet à La Cali de préserver cet espace naturel, réservoir de biodiversité locale. Si cette forêt, aujourd’hui communautaire, constitue un réel potentiel économique (filière bois, tourisme de pleine-nature), l’enjeu pour La Cali réside désormais dans sa capacité à utiliser cette ressource comme levier de sa stratégie territoriale de lutte contre le changement climatique. Sa gestion sera confiée à l’Office National des Forêts (ONF).

La forêt : un patrimoine identitaire du Nord-Libournais

Depuis 2015, Orano (ex-Areva) a entamé une dynamique de rétrocession des 1200 hectares de terrain achetés dans les années 80 au sein de la concession du Fieu. Après la cession, en 2018, de 400 hectares aux agriculteurs locaux, via l’entremise de la Safer Aquitaine, Orano vend aujourd’hui à La Cali un parcellaire d’un peu plus de 236 hectares, composé de 464 parcelles (en moyenne des parcelles de 5000m2) pour un montant de 445 000 € (soit 1877€/ha).
Le profil de cette propriété reflète bien la tendance globale des 14 000 hectares de forêt présents sur le nord du Libournais (soit 25% du territoire) : quelques peuplements de qualité, mais globalement une forêt sous exploitée du fait notamment du morcellement du parcellaire et peu valorisée auprès du grand public.

Un outil d’écologie territoriale

Plusieurs objectifs ont présidé à l’achat par la Cali de cette propriété forestière. Le rachat de cet espace boisé par un acteur privé soulevait des inquiétudes quant à sa fermeture, sa destruction ou encore sa gestion dans une pure logique économique court-termiste. En tant que propriété communautaire, cette zone de la forêt de la Double et sa biodiversité (présence d’espèces protégées – tortue cistude d’Europe, Vison d’Europe, oiseaux migrateurs…) seront donc sanctuarisées.
Un espace protégé à valoriser dans une logique de développement durable, via des activités pérennes, génératrices d’emplois non délocalisables et créatrices de liens avec les territoires voisins.
Par cette acquisition, la communauté d’agglomération marque sa volonté de renforcer l’économie locale sur des zones rurales de son territoire tout en contribuant massivement à la lutte contre le changement climatique. Cette propriété forestière constitue, en effet, un puit carbone et une ressource en énergie renouvelable et locale. Le développement de la filière bois-énergie permettra d’alimenter un tiers des besoins en bois de la chaudière du futur centre aquatique de La Cali. L’enjeu consiste donc à mobiliser cette ressource forestière, et en imposer une gestion durable.

L’intercommunalité, nouvel acteur de la filière bois

En tant que propriétaire forestier, La Cali aura à coeur de faire preuve d’exemplarité dans la gestion et la mise en valeur de la forêt dans chacune de ses dimensions : culturelle et sociale, environnementale et économique. Le développement durable de la filière forêt/bois et de l’ensemble de ses activités connexes pourvoyeuses d’emplois locaux (activités sylvicoles – plantation, entretien, exploitation… ; activités de 1ère transformation – broyage, trituration, sciage,… et activités de 2ème transformation – industrie papetière, emballage bois, tonnellerie, ameublement, bois énergie…) constituent l’un de ses objectifs phares. La Cali entend également jouer un rôle moteur dans l’animation d’une dynamique territoriale auprès des propriétaires forestiers privés (restructuration foncière et regroupements de propriétaires dans l’optique de mieux valoriser la ressource forestière).

Image haut de page: 
Thématique: 
Épingler ce contenu dans le slider accueil: 
Champs de la slide: 
Image de fond de la slide (2000x755px): 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 14 =